livresweb : la bibliothèque du net

La littérature d'hier et d'aujourd'hui, d'ici et d'ailleurs. Biographies, critiques, résumés, revue de presse, nouveautés, agenda culturel, jeux de lettres...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vipère au poing, d'Hervé Bazin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sophie
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 308
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 22/01/2005

MessageSujet: Vipère au poing, d'Hervé Bazin   Mer 27 Avr à 21:29

Le roman est l'histoire de la révolte radicale d'un fils contre sa mère. En Anjou, à "La Belle Angerie", dans l'inconfortable domaine familial des Rezeau, tout est prétexte à brimades. "Folcoche" (par contraction de "folle" et de "cochonne") se venge, sur ses deux aînés, de son mariage de raison avec le pâle et faible Jacques Rezeau, qui l'a épousée pour sa dot. Les châtiments corporels succèdent aux privations, et les accusations de vol aux refus systématiques des moindres plaisirs. Le narrateur Jean, dit Brasse-Bouillon, se rebelle d'autant plus contre cette tyrannie maternelle qu'elle se dissimule sous des principes pieux et moraux. Alors que son frère Ferdinand, timoré et sournois, ne cherche qu'à ruser et transiger, Jean s'oppose ouvertement. Après une fugue, il obtient, avec l'appui de ses grands-parents, d'être placé en pension.
Le roman s'achève sur un cri : cri de défi contre la famille et la société, cri de solitude et d'orgueil. Jean qui parfois s'amusait à tuer les serpents, s'avancera désormais une "vipère au poing". Personne ne pourra plus jamais l'approcher pour l'apprivoiser.
Ce roman, en partie autobiographique, doit son succès à la vivacité cruelle de son écriture et à sa dénonciation, dans la société encore conformiste de 1948, des tares d'une certaine éducation bourgeoise et provinciale.


Vipère au poing est le premier volet d'une trilogie dont les autres volumes sont : La Mort du Petit Cheval, Le Cri de la Chouette

Vipère au Poing a été adapté à la télévision en 1971. Alice Sapritch y interprète le rôle de Folcoche dans une réalisation de Pierre Cardinal.

Incontestablement le meilleur livre de Bazin, le seul qui m'ai plu.
Je l'ai lu très jeune, mais ce cri d'enfant résonne encore dans mes oreilles.
On pardonnerait presque à Bazin d'^tre devenu l'adulte exécrable qu'il était.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/livresweb
 
Vipère au poing, d'Hervé Bazin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hervé BAZIN - La mort du petit cheval
» Ciné: Vipère au poing (2005)
» VIPÈRE AU POING de Hervé Bazin
» [Bazin, Hervé] Vipère au poing
» BAZIN, Hervé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
livresweb : la bibliothèque du net :: LECTURE :: LITTERATURE FRANCAISE :: OEUVRES-
Sauter vers: